ANTICHOLESTEROL, ASPIRINE, CHIMIOTHERAPIE...

Poster tout et n'importe quoi...

Modérateur: winny46

ANTICHOLESTEROL, ASPIRINE, CHIMIOTHERAPIE...

Messagede mimi-titi » 23 Déc 2006 14:31

Afin d'élargir leurs marchés, les groupes de médicaments cités ci-dessous sont produits et délibérément commercialisés par les accusés en dépit du fait qu'ils connaissent leurs effets secondaires. De manière criminelle, les accusés créent délibérément de nouvelles maladies sous le prétexte de lutter contre les affections existantes. Le fait que ces nouvelles maladies générées par les effets secondaires de ces médicaments n'apparaissent que de nombreuses années plus tard est utilisé comme une couverture supplémentaire de ce programme trompeur

Les médicaments réduisant les taux de cholestérol, plus particulièrement les statines et les fibrates, sont massivement commercialisés sous le prétexte qu'ils préviennent les maladies cardiovasculaires. Ces médicaments sont toutefois réputés induire le cancer à des doses actuellement administrées à des millions de patients dans le monde.

Les substances chimiothérapiques sont commercialisées soi-disant pour traiter le cancer. En fait, elles sont à l'origine d'une série d'effets secondaires graves dont le plus fréquent est l’apparition de nouveaux cancers. L'ensemble du programme criminel de commercialisation reposant sur la chimiothérapie ne peut que fonctionner parce que les accusés ont fait rimer cancer avec condamnation à mort – dès lors, une espérance de vie de quelques mois pour un patient sous chimiothérapie est vantée, par les accusés, comme un succès.

L'aspirine est massivement commercialisée sous le faux prétexte qu'elle prévient les attaques cardiaques et les infarctus alors qu'une utilisation prolongée de ce médicament est réputée détruire le collagène et dès lors, graduellement augmenter le risque d'attaques cardiaques et d'infarctus ainsi que d'autres maladies telles des ulcères gastriques et des saignements gastro-intestinaux.

Les anti-inflammatoires sont utilisés pour traiter la douleur et les inflammations (par exemple, de l'arthrite). Toutefois, de nombreux inflammatoires détruisent les tissus conjonctifs, par exemple les connexions. A long terme, ces médicaments aggravent les problèmes de santé plutôt qu'ils ne les soignent.

Les antagonistes calciques sont massivement commercialisés sous le faux prétexte de traiter l'hypertension et de prévenir les attaques cardiaques alors que leur utilisation à long terme est réputée causer une augmentation de la fréquence des attaques cardiaques, des infarctus et d'autres maladies.

Les oestrogènes et autres substances hormonales sont massivement commercialisées sous le faux prétexte de prévenir l'ostéoporose et les maladies cardiaques alors qu'une utilisation à long terme de ces substances est réputée causer un cancer chez plus de 30% des femmes les consommant. Les cancers hormonaux tels le cancer du sein et de l'utérus sont des formes particulièrement fréquentes de cancer induites par ces médicaments.

Les tranquillisants et les antidépresseurs. Un autre mécanisme utilisé par les accusés pour élargir leurs marchés consiste à créer délibérément une dépendance afin d'augmenter les ventes de médicaments. De nombreux tranquillisants et antidépresseurs, y compris le diazépam ("Valium") très répandu, sont réputés engendrer une dépendance et une accoutumance. Afin d'augmenter les ventes globales de ces médicaments toxicomanogènes, les accusés vantent même leurs mérites directement au public par le biais de publicités occupant des pages entières.

Autres médicaments. Étant donné que la brevetabilité constitue un pré-requis dans le secteur d'investissement pharmaceutique, les médicaments classiques sont des molécules synthétiques et dès lors toxiques pour le corps humain. Le même principe frauduleux vaut pour la quasi-totalité des médicaments : soulager les symptômes à court terme tout en causant, simultanément, des dommages et en générant graduellement de nouvelles maladies devant générer de nouveaux marchés médicamenteux.

http://www4.dr-rath-foundation.org/The_ ... aint03.htm
Avatar de l’utilisateur
mimi-titi
 
Messages: 1170
Enregistré le: 30 Oct 2005 19:57
Localisation: est

Messagede winny46 » 23 Déc 2006 21:39

Il n'y a pas que les benzos,mais bon nombres des médocs sont de véritables poisons qui agissent à long terme :? ...
Image
Avatar de l’utilisateur
winny46
Site Admin
 
Messages: 588
Enregistré le: 12 Mai 2005 20:36
Localisation: Normandie

Messagede mimi-titi » 26 Déc 2006 22:07

Le docteur Rath connait son sujet je pense :D
Avatar de l’utilisateur
mimi-titi
 
Messages: 1170
Enregistré le: 30 Oct 2005 19:57
Localisation: est


Retourner vers Libre à vous du sujet...

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron